Luis Suarez, inévitable… Robin van Persie, Arjen Robben… Vous avez des joueurs comme Thomas Müller, on n’en parle pas souvent mais il met toujours ses petits buts. Un ballon qui traîne, il le met au fond, un ballon contré, c’est lui qui le contre. Même quand il ne veut pas marquer, il marque… On peut citer beaucoup d’attaquants, mais ce qui m’importe le plus, c’est la façon dont les équipes vont sur le terrain. C’est toujours mieux quand on voit des équipes qui essaient d’attaquer plutôt que de défendre.

Dans un entretien accordé au site de la FIFA, Thierry Henry évoque ses attaquants favoris. L’ancien international français (cinquante-et-un but en cent vingt-trois sélections) rend notamment hommage à Thomas Müller auteur d’un triplé lors du premier match de la Nationalmannschaft et d’une excellente performance lors du second rendez-vous, contre le Ghana. Le jeune attaquant du Bayern Munich affiche ainsi trois buts (cinq tirs) et une passe décisive (trois occasions créées) en cent soixante-douze minutes.

Esteban Granero vs Espanyol Barcelone (2010)

Dans le choc tendu contre l’Espanyol, qui non seulement n’est pas un choc mais est de surcroît très loin d’être tendu, Esteban Granero fait admirer sa conservation de balle et son intelligence de jeu. Né le 2 Juillet 1987, le milieu de terrain formé au Real Madrid, appartient toujours au Queens Park Rangers avec qui il est sous contrat jusqu’en 2016 mais souhaite, selon la presse espagnole, poursuivre son aventure avec la Real Sociedad…

La domination du 5 italien contre l’Angleterre

La domination du 5 italien contre l'Angleterre

Alignés ensemble au coup d’envoi, De Rossi, Pirlo, Verratti, Candreva et Marchisio ont étouffé le milieu de terrain anglais et ont assuré la victoire azzurra. Tirs, passes-clefs, jeu de passe et heat map viennent illustrer cette omniprésence. Battue par les surprenants Costariciens, la Nazionale s’appuiera sans doute sur un nouveau cinq face à l’Uruguay. La question est de savoir s’il sera assez fort, vif et créatif pour surprendre le système sud-américain…

Source : Squawka.com

L’attitude défensive de Seydou Keita

Le second but d’Arsenal face au Barça, le 16 février 2011 lors du huitième de final aller de Ligue des Champions, arrive suite à une nouvelle défaillance au pressing. Keita, au lieu d’aider à enfermer Koscielny (qui tente alors de relancer proprement) recule et laisse le défenseur français trouver une solution qui entraîne la contre-attaque que finalisera Arshavin.

Ce cas précis illustre bien ce qui arrive plus souvent qu’on ne le pense lorsqu’un entraîneur tente de protéger une avance au score… Lire « Sécuriser un résultat : quelle est la bonne solution ? » sur Bein Sports Yourzone.

Ander Herrera, assassin à tête d’enfant

Image

 

De retour dans sa ville natale en 2011 contre huit millions et demi d’euros pour Saragosse, Ander Herrera Agüera a choisi de porter le maillot de l’Athletic contre sept millions et demi d’euros en salaire étendu sur cinq saisons. Finaliste malheureux de l’Europe League et de la Copa del Rey dès sa première saison, le milieu de terrain a fait un certain effet en Europe comme l’équipe emmenée par Marcelo Bielsa. Sous les ordres d’Ernesto Valverde depuis cet été, le club basque est en lice pour retrouver la Ligue des Champions pour la première fois depuis la saison 1998-99.

Lire la suite